Le certificat énergétique PEB. Pour qui ?

Toute personne qui souhaite vendre ou louer un bâtiment résidentiel existant doit être en possession d’un certificat de performance énergétique PEB valable.

Le certificat énergétique PEB C’est quoi ?

Certificat de la performance énergétique des bâtiments.

Véritable carte d’identité énergétique, le certificat de performance énergétique PEB indique la consommation théorique d’énergie du bâtiment. Élaboré par un certificateur agréé, le certificat énergétique PEB mentionne pour chaque bâtiment :

Le certificat énergétique PEB Par qui ?

Pour se procurer le certificat de performance énergétique peb, le propriétaire doit faire appel à un certificateur peb agréé qui va examiner sur place le bâtiment à vendre ou à louer.

Le certificateur peb prend en compte ses propres constatations visuelles afin d’établir le certificat énergétique PEB.

Cependant le certificateur peb ne peut tout observer, c’est pourquoi il est préférable de mettre à disposition du certificateur les plans du logement, la documentation technique de l’installation de chauffage, un dossier de chantier et éventuellement un certificat énergétique peb déjà effectué.

Le certificat énergétique PEB C'est combien ?

Le coût du certificat peb n’est pas fixe : il dépend du temps nécessaire à son élaboration et donc de la complexité du bâtiment à certifier et des documents à compulser.

A.C. Audit effectue des certificats PEB à partir de xxx,00€ TVAC sans aucun supplément.

Le propriétaire qui ne dispose pas d’un certificat énergétique PEB valable en temps voulu s’expose à une amende administrative de 2 € par m³ de volume construit (avec un minimum de 250 €). À titre informatif, pour une habitation moyenne (600 m³ de volume construit), le montant de l’amende s’élève à 1 200 €.

Le certificat énergétique PEB Depuis quand ?

Le vendeur ou le bailleur d’un bien sera tenu de faire établir un certificat PEB par un certificateur PEB agréé, préalablement à la vente (entrée en vigueur le 31 décembre 2010 en RW et le 1 mai 2011 en RB) ou à la location (entrée en vigueur le 1 Juin 2011 en RW et le 1 novembre 2011 en RB) de son bien.